Betoging tegen repressie en politiegeweld

Datum
zaterdag, 15 maart, 2014 - 15:00
Plaats
Fontainasplein
1000 Brussel
Soort evenement
Manifestatie

In het kader van de internationale dag tegen politiegeweld roepen de Campagne Stop Repressie en de JOC (de Franstalige tegenhanger van de KAJ) op tot een betoging tegen politiegeweld en straffeloosheid.
Het ontbreekt niet aan feiten en getuigenissen van de vele wantoestanden van de politie bij arrestaties of bij andere operaties van ordehandhaving. Het excessief gebruik van geweld door een steeds meer gemilitariseerde politie is een van de repressiemiddelen van een beleid dat steeds meer op veiligheid is gericht tegen de achtergrond van besparingen.
De verharding van draconische wetten of nog de regels van de Gemeentelijke Administratieve Sancties dienen hetzelfde doel. Al die vormen van repressie hebben als doel om sociale bewegingen en hun eisen het zwijgen op te leggen.
Het geweld zal echter niet bij sociale bewegingen stoppen. 
In de wijken moet het sociale beleid plaats maken voor veiligheidsmaatregelen (camera’s, steeds meer politie, boetes,…). Die maatregelen versterken de cyclus van geweld.
Tegenover agenten die beledigen, fysiek geweld gebruiken en/of hun positie misbruiken, heeft de burger geen enkel verhaal. Ondanks beloften van onderzoeken worden slachtoffers van politiegeweld hun recht op de waarheid en op gerechtigheid ontzegd. Ze worden vaak zelf gecriminaliseerd en vervolgd. 
Agenten blijven beschermd tegen vervolgingen en voelen zich dus gesterkt in het idee dat hun geweld legitiem is. 
Wat doet het gerecht en het comité P? Wie beschermt ons tegen de politie? 
De Campagne Stop Repressie van de JOC en de ondertekenende organisaties willen de straffeloosheid van de politie in dossiers van geweld aanklagen alsook de medeplichtige stilte van de gerechtelijke en politieke wereld. 
We betogen op zaterdag 15 maart 2014 tegen politiegeweld en tegen iedere vorm van repressie, zowel hier als elders.

L’appel à la manifestation: Stop à la violence policière!

Dans le cadre de la Journée Internationale contre les brutalités policières, la Campagne Stop Répression de la JOC appelle à une manifestation unitaire contre les violences policières et l’impunité.

Les faits d’actualités et les témoignages ne manquent pas pour dénoncer les nombreux abus de la police lors d’arrestations où d’opérations de maintien de l’ordre!

L’usage excessif de la force par une police de plus en plus militarisée, est un des outils de répression d’une politique toujours plus sécuritaire dans un climat d’austérité.

Le durcissement des lois liberticides ou encore celle sur les Sanctions Administratives Communales servent le même objectif. Toutes ces formes de répression visent à faire taire les mouvements sociaux et leurs revendications !

La violence ne s’arrête pas aux mouvements sociaux.

Dans les quartiers, on remplace la politique sociale par des mesures sécuritaires (caméras, toujours plus de policiers, amendes,…). Ces mesures alimentent le cycle de la violence.

Face aux policiers qui insultent frappent et/ou abusent, le citoyen n’a aucun recours effectif. Malgré les promesses d’ enquêtes, les victimes de violences policières se voient privées de la vérité et de la justice qui leur reviennent de droit. Souvent, elles se retrouvent elles-mêmes criminalisées et poursuivies.

Les policiers restent à l’abri des poursuites et sont donc confortés dans l’idée que leur violence est légitime.

Que font la justice et le comité P ? Qui nous protège de la police ?

La Campagne Stop Répression de la JOC et les organisations signataires souhaitent dénoncer l’impunité dont la police bénéficie dans les dossiers de violences policières et le silence complice du monde judiciaire et politique.

Nous manifesterons le samedi 15 mars 2014 contre la brutalité policière et toutes les répressions, ici et ailleurs !

Pour toutes les organisations qui veulent être signataires avant le 27 janvier:

Thomas Englert
jocbruxelles@joc.be
0479/329541
ou stop.repression.be@gmail.com

Manifestation à l’initiative de:  JOC

Organisations signataires:

Agir pour la Paix
Arc en ciel mons asbl
Arlac
Artivistes
Association Marocaine des Droits Humains (AMDH)
Atmospheres AMO
Bruxelles Laïque
CADTM belgique
Centre Avec
CEPAG
CJC
CNAPD
CNT – syndicat anarchiste belge
Collectif Alternative Libertaire Bruxelles
COMAC
Comités Action contre l’austérité en Europe (CAE)
Commission Justice et Paix Belgique
Conseil de la Jeunesse
Défense des enfants – International Belgique
Ecolo J
Equipes Populaires
Etudiants de Gauche Actifs (EGA/ALS)
Fewla -Lutte Mapuche
Gratte ASBL
initiative de solidarité avec la grece qui resiste
Jeunes AntiCapitalistes (JAC)
Jeunes CSC
Jeunes FGTB
La Fédération des Résistances (FdR)
Le Parti Humaniste (PH)
Ligue Communiste des Travailleurs (LCT)
Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR-SAP)
Ligue des Droits de l’Homme
Maison de jeunes Cuesmes
Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS)
MOC Bruxelles
Mouvement Ouvrier Chrétien (MOC)
Parti Communiste (PC)
Parti du Travail de Belgique (PTB)
Parti Egalité
Parti Socialiste de Lutte (PSL/LSP)
Pax Christi
ProJeuneS
Réseau wallon de Lutte contre la Pauvreté (RWLP)
Service d’information et d’animation des jeunes (SIAJ)
Union Syndicale Etudiante (USE)
Vie Feminine
Vonk/Revolution

Labels